Facilitate the integration of the DECRO solution in the framework of a DAP

Intégration de la solution DECRO® dans vos Demandes d’Autorisation de Projet (DAP)

Vous devez justifier l’utilisation de la solution DECRO de suivi cardiorespiratoire non-invasive dans vos DAP; nous vous proposons ci-après des éléments validés par le Ministère et par différents Comités d’Ethique et rapportés par nos clients et/ou partenaires.

  1. Description de l’outil

L’outil de mesure télémétrique (DECRO, Etisense, Lyon, France) se compose d’un ensemble comprenant un gilet avec un textile souple, élastique et non contraignant recouvrant le thorax et une partie de l’abdomen de l’animal (voir fig.1). 

rat decro jacket and logo

Figure 1 : Rat Wistar mâle (12 semaines) équipé de DECRO

Plusieurs tailles sont disponibles pour pouvoir l’adapter en fonction du poids des rats. Ce gilet est composé de deux bandes de capteurs de pléthysmographie par inductance (thoracique et abdominale) intégrées au textile et d’une paire d’électrodes d’électrocardiogramme (ECG) qui se glissent entre le textile et la peau tondue de l’animal. Les deux catégories de capteurs sont reliées à un boitier émetteur / batterie (15 gr) se trouvant dans le sac à dos (poche textile intégré) du gilet sur le dos de l’animal. L’émetteur envoie les signaux physiologiques recueilli par Bluetooth au dispositif d’enregistrement (centrale d’acquisition) piloté par un ordinateur.

2. Justification éthique de l’outil de mesure 

Le gilet télémétrique chez le rat permet de suivre de manière non invasive et concomitante les fonctions cardiaque et respiratoire, favorisant ainsi la mise en place de la règle des 3R (réduire, raffiner, remplacer) qui constitue le fondement de la démarche éthique. Les animaux équipés du dispositif connecté, peuvent être sociabilisés, seront non contraints et libres de leurs mouvements. Il est une alternative à des dispositifs plus contraignant tel que l’implant cardiaque (Chirurgie) ou la boite à pléthysmographie (Contention).

3. Description de la procédure 

      A. Préparation des animaux :

Les animaux seront tondus au niveau du dos avant le premier équipement pour permettre le placement de deux électrodes souples à gel sec (Ag/AgCl) entre la peau et le gilet sur les flancs gauche et droit de l’animal, permettant la mesure d’un ECG de surface (ECGs). Pour compenser le retrait des poils des animaux, la température de stabulation peut être adaptée et les cages peuvent être enrichies en matériel de nidification.

Si plusieurs jours d’enregistrement sont effectués, un léger ajustement de la tonte peut être réalisé pour permettre une bonne adhérence des électrodes. Une tonte par semaine est suffisante pour garantir une bonne qualité des signaux.

      B. Equipement des animaux :

Les rats sont amenés dans la salle où la procédure va être réalisée. Le manipulateur commence par équiper l’animal avec le gilet instrumenté à l’aide d’un outil conçu à cet effet. L’outil quant à lui se base sur le comportement naturel du rat à se réfugier dans certains enrichissements tel que les tunnels. Le gilet est déposé sur l’animal lorsque celui-ci traverse cet outil.

Une fois le gilet positionné sur le rat, sa doublure sera dépliée le long de l’animal pour pouvoir y déposer les électrodes ainsi qu’un peu de gel sur les flancs, au niveau de la zone de tonte. La doublure est ensuite repliée pour protéger la connectique. Les capteurs sont ensuite reliés au boitier émetteur/batterie qui sera positionné dans le sac à dos. Celui-ci est ensuite replié et sécurisé par un crochet en plastique. L’animal est prêt à être enregistré. 

Après chaque session d’acquisition, le gilet et les électrodes seront retirés. Aucune autre procédure ne sera effectuée sur l’animal.

4. Classe de la procédure 

Légère : les rats seront soumis à de légères contraintes telles que des contentions, allant d’une à trois minutes chacune, pour réaliser une tonte, réaliser l’équipement des animaux, brancher la connectique et placer l’émetteur dans le sac à dos sécurisé. Celles-ci sont donc rapide et facile à réaliser pour l’expérimentateur. Hors tonte, un équipement peut s’effectuer en moins de 5 min.

Si un animal montre des signes d’inconfort (prostration, isolement, mutilation, …) durant la procédure ou une fois équipé, l’animal sera immédiatement déséquipé et replacé dans son hébergement. Si la procédure se voit répétée et que l’animal reproduit les mêmes comportements il sera exclu de l’étude. A noter que lors de précédents équipements réalisés dans différentes animaleries et études aucun animal n’a montré ce type de comportement et le dispositif a été très bien toléré.

5. Mesure pour réduire la douleur, la souffrance et l’angoisse liées à la procédure 

Les animaux seront habitués à l’expérimentateur avant le démarrage de l’habillage avec le gilet. Les rats seront habitués au port du gilet selon le protocole d’habituation recommandé par le concepteur, c’est-à-dire que les animaux peuvent, par exemple, être équipé pendant 1h/jour pendant un jour puis pendant 2h/jour le jour suivant avant de réaliser un protocole de quelques heures. Les temps et le nombre de jours d’habituation sont à adapter pour des protocoles ou les animaux sont équipés de 24 à 48 heures.

Le gilet étant un consommable, il est attribué uniquement à un animal pour éviter de perturber les animaux avec des croisements d’odeurs.

Enfin, lors de la réalisation du protocole, si celui-ci le permet, prendre en compte une période de récupération suite à l’équipement des animaux (45 min à 1 heure) pour que ceux-ci s’accoutume au port du gilet et le l’émetteur.

Follow us and stay tuned!

Share this article

Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email

Related Posts